L’ambiance à Saigon avant le Têt

Une atmosphère très particulière apparaît à Saigon et gonfle comme ce dragon aux milles écailles… lorsqu’il déploie sa gorge juste avant de vous rôtir sur place.

Lorsque nous ne sommes pas habituer à la vie quotidienne à Saigon, rien n’est perceptible, tout semble comme d’habitude. Le vietnam en ébullition, Le Vietnam vivant d’entre tous les vivants. Moderne, heureux et pétillant… Heureux pas toujours comme partout, mais dans tous les cas toujours avec le sourire.

Notre vie est éclatante et scintillante, tellement la vie est jeune… et comme toute les villes très ouverte à la vie.

Mais lorsque la nouvelle année arrive, une chose est perceptible, une ou plusieurs choses sont visibles. Les arbres en fleurs annoncent une excitation nouvelle, un printemps d’ici…même si nous avons pas connu l’hivers, le beau temps est envahissant… On cherche l’ombre de nouveau, moi personnellement je sais que je vais prendre des photos et que je vais transpirer immanquablement… mais toujours avec le sourire, je ne vais pas me plaindre de faire une activité que j’aime tant… Tout cela pour dire que lorsque l’on voit les photos on croit que le photographe est au milieu d’un milieu paradisiaque, car oui il fait tout pour rendre la chose jolie. Mais oui, depuis le Vietnam, oui c’est vrai j’ai la ligne, je ne suis pas en surpoids.

Chefsdoeuvre_23_02_big

Pff ! plutôt que de parler de ma ligne, je préfère parler de la période avant le Têt. Une chose est certaine, les arbres fleurissent, les arbres se transportent même dans un camion un 4/4 voir même derrière une moto. Chacun se prépare et les femmes placent la barre haute en parant les maisons de fleurs… C’est vraiment maintenant… Oui tout le monde dit, que le temps passe vite… là c’est superbe, le temps passe vite effectivement, mais cela veut dire aussi que l’on a droit aux jours de congés. Souvent les 12 jours obligatoires que peut prendre un Vietnamien dans l’année… c’est là maintenant, bientôt.

flowersmarket10022015 236bbb

Oui, les arbres, les fleurs entrent dans les maisons. La charcuterie se fait fraîche dans les cuisine, les préparatifs demandent des efforts, mais c’est pour le plaisir. Le plaisir de tous une fois dans l’année de pouvoir se retrouver. Se retrouver en famille. Les scooters avec de gros cartons vivent l’exode à l’envers. Un exode  urbain, pour souvent retrouver la famille dans la maison natale. Waouh ! Lorsque l’on a seulement 12 jours, voir deux semaines de congés dans l’année, c’est un vrai bonheur.

streetviewbeforetet17022015 042eee

Mais comment peut-on le voir lorsque l’on est un véritable étranger…?

streetviewbeforetet17022015 060bbb

Ce ne sont pas seulement les marchés aux fleurs qui poussent dans chaque ville.

flowersmarket10022015 151bbb

Ce ne sont pas non plus les parures des jolies jeunes femmes qui se montrent comme de nouvelles fleurs du printemps.

streetshoot29012016 037

Non, ce n’est pas non plus le nombre d’accidents sur la route encore plus nombreux, toujours plus violents. Ni même les policiers qui veulent trouver encore plus vite l’argent nécessaire pour passer de bonnes fêtes.

streetshoot29012016 072

 

L’ambiance électrique, devient grisante et chaque jour, les sourires, les regards sont criant de vérité. Encore 10 jours, encore 9 jours, oui c’est bientôt… comme un besoin criant de vouloir en finir avec la frustration… c’est là, maintenant !

streetshoot29012016 469

streetshoot29012016 468

Advertisements